Marie. A la lumière de Naples de Gwenaële Barussaud

Publié le 10 Avril 2016

Marie. A la lumière de Naples de Gwenaële Barussaud

Marie quitte l'école de la Légion d'honneur pour suivre ses parents à la cour de Naples. Elle y apprécie les fastes dus à son rang jusqu'au moment où les Murat trahissent Napoléon. C'est le dur retour dans le domaine de Sologne. Marie s'y ennuie tellement que ses parents décident de l'envoyer vivre à Paris chez une vieille tante. C'est le bonheur retrouvé : Marie peut y assouvir sa passion de la peinture et renouer avec un ancien assistant du peintre Ingres, rencontré en Italie.

Ce roman permet de découvrir un pan de l'Histoire souvent méconnu : la cour de Catherine Murat, soeur de Napoléon. On suit l'héroïne dans les ruines de Pompéi avant d'évoluer, à ses côtés, dans l'univers des ateliers de peintre.

Gwenaële Barussaud sait parfaitement restituer un monde en pleine mutation, dans lequel la femme commence à jouer un rôle nouveau.

Rédigé par jetunousbrodons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique 12/04/2016 18:10

Bonjour et merci pour toutes vos critiques très bien faites, mais la femme de Murat était Caroline Bonaparte. Amitiés