L'autre moitié de soi de Brit Bennett

  • jetunousbrodons
L'autre moitié de soi de Brit Bennett

Il y a longtemps que je n'avais pas lu un tel roman américain.

 

Il y a longtemps que je n'avais pas dit : voici un grand roman.

 

C’est un coup de cœur.

 

Merci à Babelio de m'avoir envoyé ce texte que je n'aurais pas forcément croisé de sitôt. Merci aussi d'avoir pu dialoguer avec l'autrice et d'autres lecteurs en visio. Ce fut un vrai moment d’évasion dans notre marasme ambiant.

 

Présentation des éditions Autrement :

 

[The Vanishing Half]
    • Traduction (Anglais) : Karine Lalechère
Quatorze ans après la disparition des jumelles Vignes, l’une d’elles réapparaît à Mallard, leur ville natale, dans le Sud d’une Amérique fraîchement déségrégationnée. Adolescentes, elles avaient fugué main dans la main, décidées à affronter le monde. Pourtant, lorsque Desiree refait surface, elle a perdu la trace de sa jumelle depuis bien longtemps: Stella a disparu des années auparavant pour mener à Boston la vie d’une jeune femme Blanche. Mais jusqu’où peut-on renoncer à une partie de soi-même?

Dans ce roman magistral sur l’identité, l’auteure interroge les mailles fragiles dont sont tissés les individus, entre la filiation, le rêve de devenir une autre personne et le besoin dévorant de trouver sa place.
  •  

 

Mon avis :

Deux soeurs jumelles qui disparaissent un jour où la fête bat son plein dans la ville et on pourrait penser que le roman va consister à les retrouver. Ce n'est en fait pas vraiment le sujet du livre.

 

On suit l'itinéraire de chacune, leur vie respective construite et déconstruite, les choix faits ou pas faits.

 

Le roman pose la question du bonheur, de la réussite ou non de sa vie en fonction de son appréhension du monde. Comment deux soeurs réagissent-elles face au même événement traumatique de l'enfance ? Comment se construisent-elles ensemble et individuellement à partir de ça ? Pourquoi l'une d'entre elles cherche-t-elle à tout prix à devenir blanche et par là même à se mettre en permanence en danger ? Comment l'autre fuit-elle un mari violent pour retourner aux sources affronter le regard familial et communautaire ? Comment leurs enfants, à leur tour, se construisent-ils dans des univers du secret et des non-dits ?

 

C'est un roman infiniment riche de questionnements et de réponses jamais définitives que nous propose Brit Bennett. On admire sa construction en contrepoint, sa richesse suggestive.

 

C'est un texte sur lequel on peut débattre longuement. Il permet de se questionner sur l'Amérique des années 60 et sur celle d'aujourd'hui.

 

C'est un excellent roman de 500 pages mais c'est aussi un conte, une fable. Je n'encense pas très souvent les textes que je lis actuellement mais celui-ci vaut vraiment le détour. Il va me marquer pour longtemps. Je vais d'ailleurs lire le précédent texte de Brit Bennet et attendre impatiemment le suivant qu'elle nous annonce porter sur le monde de la musique et des chanteurs.

L'autre moitié de soi de Brit Bennett
L'autre moitié de soi de Brit Bennett
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

zezette L 04/11/2020 12:31

Je note, car vos avis correspondent très souvent à mes goûts. Merci et très belle journée.

dame tatale 04/11/2020 08:25

bonne journée, biz

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog